dimanche 21 février 2010

La jeunesse au rendez vous du salon de l'économie numérique

Libreville, 19 février (GABONEWS) - Les jeunes Librevillois ont confirmé jeudi et ce vendredi, troisième jour du Salon de l'Economie numérique, l'intérêt qu'ils portent à ce grand rendez-vous des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) au Gabon, en s'illustrant par leur affluence et leur curiosité tout azimut, a constaté GABONEWS.

Parés de tee-shirts à l'effigie du Salon, arpentant ça et là les couloirs du hall des expositions, ils sont nombreux les étudiants et tous les férus de ces outils à venir s'informer sur les produits, les activités ou les services mis en exergue par les exposants.
« C'est vraiment une initiative qui cadre avec mes attentes. J'ai beaucoup de plaisir à visiter et à connaitre les activités des entreprises présentes », a indiqué Joe Gaël, passionné du multimédia.

Dans la matinée du jeudi, à l'auditorium de la Cité de la démocratie, qui accueillait la première des Conférences programmées pour l'évènement, étudiants en informatique, élèves ou jeunes férus de nouvelles technologies, avaient encore répondu présent.

Aussi, ils n’ont pas manqué de vivifier leur présence, aussi bien par l'attention qu'ils ont accordé au panel d'experts, que par la multiplicité, voire la "pertinence" de leurs questions. Leurs interrogations axées sur l'accès à l'outil informatique au Gabon, l'état des lieux de l'Economie numérique sur le plan national, témoignent de l'intérêt qu'ils portent au secteur des TIC.

En après midi, les bras chargés de brochures, stylos et gadgets en tous genre, leur curiosité s'est porté sur les divers stands proposés aux visiteurs. Là aussi, de multiples questions ont alimenté les conversations avec les exposants, visiblement submergés par l'afflux.

En effet, outre l'aspect informationnel et didactique, le Salon numérique semble offrir à la jeunesse des opportunités professionnelles. « Les étudiants en communication sont servis », a commenté un jeune homme. Avec toutes les entreprises qui exposent, ils peuvent trouver du travail comme la blague".

A l'image des autres stands, celui de l'Agence de presse GABONEWS, situé au centre du hall des expositions est pris d'assaut par une kyrielle d'apprenants, à la recherche notamment des stages de formation et de partenariats susceptibles de sous tendre leurs projets universitaires.

Hier, à l'ouverture de ce tout premier salon du genre sur le plan national, les étudiants en grande majorité, faisaient déjà bonne figure parmi le public

Le salon de l'économie numérique s'est ouvert mercredi à Libreville. Il se clôturera samedi.

Source : Gabonews

Aucun commentaire:

Publier un commentaire