dimanche 6 décembre 2009

Gabon : des constructeurs chinois d’équipements numériques en quête de marchés auprès du ministre de la communication

Libreville, 3 décembre (GABONEWS) – Un groupe d’opérateurs économiques chinois, spécialisés dans la construction d’équipements numériques, a été reçu, mercredi, en audience par le ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, pour une présentation de ses produits aux autorités gabonaises, en vue d’un partenariat futur.

Le Groupe chinois Hawei est un constructeur-fournisseur d’équipements de télécommunications ayant une représentation déjà fonctionnelle au Gabon.

Il n’est donc guère fortuit, avec l’ambition manifeste du chef de l’Etat de désenclaver les coins et recoins du Gabon en matière de Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), que ce groupe d’opérateurs économiques chinois ait pris l’initiative de rendre attentive le ministre en charge de l’Economie Numérique à leurs produits et prestations.

« Nous sommes venus voir Madame le ministre, qui nous a bien reçus, pour lui présenter notre société. Nous sommes fabricants et fournisseurs d’équipements numériques de télécommunications et nous avons déjà commencé nos activités au Gabon. Aussi, faisons-nous également des connexions techniques. Il était donc nécessaire pour nous de présenter notre société et nos activités aux nouvelles autorités gabonaises qui entendent valoriser davantage ce secteur dans leur pays. Alors, nous avons tout naturellement émis le souhait de pouvoir les accompagner dans cette noble lutte à travers un partenariat. Nous estimons avoir été bien compris par Madame le ministre », a déclaré la porte-parole du Groupe, Madame Hawei, à sa sortie d’audience.

De son côté, le ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, a rassuré ses hôtes quant à la disposition du gouvernement gabonais à travailler avec les sociétés chinoises, en raison, dit-elle, de la qualité de leur expertise.

« Le gouvernement gabonais, sous l’impulsion du président Ali Bongo Ondimba, projette un programme de fourniture d’ordinateurs à tous les élèves gabonais. Vous êtes alors les bienvenus, d’autant que la Chine est actuellement la deuxième puissance mondiale, si ce n’est d’ailleurs la première. Le Gabon et son gouvernement ont hautement apprécié l’offre de dix milliards de dollars faite par la Chine à l’Afrique pour son développement », s’est-elle réjouie.

« Autant dire que le pragmatisme d’Ali Bongo Ondimba, pour la réalisation du « Gabon émergent », ne fait plus l’ombre d’aucun doute, puisque les voies et moyens se multiplient tous les jours en faveur de la mise en œuvre efficiente et rapide de son projet de société qui a été plébiscité par ses compatriotes », confie un observateur présent à l’audience.

Source : Gabonews

Photo : © www.akajoo-images.com, Groupe Label de l'Ogooué

Aucun commentaire:

Publier un commentaire