samedi 24 octobre 2009

RDC : L’ARPTC en campagne de vulgarisation sur la cyber sécurité

L'Autorité de régulation de la poste et de télécommunications au Congo (ARPTC) a organisé du 7 au 9 octobre un séminaire sur « le développement des applications, des technologies de l'information et de communication (TIC) et la cyber sécurité en RDC ».
Ce forum de trois jours était destiné uniquement aux responsables de différentes structures et services spécialisés en RDC en vue de les sensibiliser sur la nécessité qu'il y a pour eux de s'informer sur la cyber sécurité, une criminalité du genre nouveau au 21ème siècle, pour ne pas être surpris le moment venu.

Le président de l'ARPTC, M .Oscar Manikunda a indiqué que maintenant que la RDC est en train d'être connectée à la fibre optique, sa structure qui a la régulation dans ses attributions dans ce secteur doit prendre toutes les dispositions pour éviter toutes les surprises désagréables, dans la mesure où une fois connectée sur cette autoroute, les criminels opérant dans ce secteur et qui se comptent par milliers, soient neutralisés et détectés à temps et mis hors d'état de nuire.

Ces travaux, a souligné le président de l'ARPTC, ont permis aux participants de disposer des armes pour traquer et éradiquer ce mal dès la source. A la différence des criminels ordinaires qui opèrent dans des lieux bien précis, avec des armes déterminées, la cyber sécurité, la cybercriminalité est une criminalité virtuelle : le lieu n'est pas connu encore moins l'arme.

Il appartient maintenant à l'agent de service spécialisé de les localiser. Ces travaux ont permis aux participants de disposer suffisamment d'armes et de moyens pour traquer et éradiquer ce mal dès la source dans le secteur des TIC.

Oscar Manikunda a également souligné que la cinquantaine de participants à ces assises sont en mesure maintenant de circonscrire le mal ainsi que les différents comportements de ces hors-la-loi dans le but de nuire.

Le numéro un de l'ARPTC s'est dit satisfait de la tenue de ces assises. Il espère toutefois que le législateur puisse doter le pays d'une loi spécifique dans ce secteur pouvant constituer ainsi une base juridique pour éradiquer une bonne fois pour toute, ce mal.

Après l'initiation des agents de services spécialisés à la cyber sécurité, l'ARPTC envisage dans les tout prochains jours d'organiser d'autres assises avec d'autres groupes professionnels sur des thèmes d'actualité.

Source : itmag.sn

Aucun commentaire:

Publier un commentaire